Comment pouvons nous aider?

Sélectionner une option
Quelle est l’approche BETTER?

L’approche BETTER met l’accent sur la prévention et le dépistage du cancer, du diabète, des maladies cardiaques et des facteurs de mode de vie associés (nutrition, exercice, tabagisme et alcool). Plus précisément, l’approche identifie un nouveau rôle dans le milieu des soins primaires (le praticien de la prévention BETTER™), qui peut être assumé par un clinicien/professionnel de la santé allié.

Qu’est-ce que l’Institut BETTER?

Notre mandat: Améliorer la prévention et le dépistage des maladies cardiovasculaires, du diabète, colorectal, du sein et du col de l’utérus et de leurs facteurs de mode de vie associés chez les patients de 40 à 65 ans.

Aires d’intervention

  • Formation de professionnels en prévention BETTER™ : formation pratique des professionnels de la santé sur le rôle du professionnel en prévention et l’approche BETTER.
  • Soutien à la mise en œuvre : soutien personnalisé à la mise en œuvre et à l’adaptation aux pratiques en soins primaires et aux organismes intéressés à adopter l’approche BETTER.

Ce projet pourrait améliorer la santé des Canadiens grâce à l’introduction d’un nouveau modèle de soins qui intègre la prévention et le dépistage du cancer et des maladies chroniques dans divers milieux de soins primaires au Canada.

Qu’offre l’Institut BETTER ?

Formation de professionnels en prévention BETTER™ : formation pratique des professionnels de la santé sur le rôle du professionnel en prévention et l’approche BETTER.

Soutien à la mise en œuvre: soutien personnalisé à la mise en œuvre et à l’adaptation aux pratiques de soins primaires et aux organisations intéressées à adopter l’approche BETTER.

Où le programme BETTER a-t-il été élaboré?

Il a été développé au Canada Le meilleur essai a commencé dans deux villes canadiennes, Edmonton et Toronto.

Quelles maladies chroniques faites-vous passer au crœur?
  • Cancer (sein, col de l’utérus, colorectal, poumon), diabète et maladie cardiaque
  • Nous prenons également en considération la santé mentale
Quels facteurs de mode de vie abordez-vous?

Tabagisme, alcool, nutrition et activité physique

Qu’est-ce qu’un praticien de la prévention BETTER™?

Informée par la trousse d’outils BETTER, le but de ce rôle qualifié est de travailler directement avec les patients afin de déterminer les actions de prévention et de dépistage du cancer et des maladies chroniques (CCDPS) qu’ils sont admissibles à recevoir, et par un processus impliquant une prise de décision partagée et S.M.A.R.T. (spécifique, mesurable, réalisable, réaliste, basé sur le temps) établissement d’objectifs, développer une prescription unique et personnalisée BETTER Prévention™ avec chaque patient.

Qui peut devenir un praticien de la prévention BETTER™?

Dans les études de recherche, le praticien de la prévention BETTER™ étaient des professionnels paramédicaux de la santé.

Le rôle est polyvalent – nous avons maintenant un large éventail de praticiens de la prévention BETTER™ qui comprennent, RNS, RPN, LPN, NP, RDs, pharmaciens, médecins, et plus encore.

Comment puis-je devenir praticien de la prévention BETTER™?

L’Institut BETTER offre un atelier de formation de deux jours. Pour savoir quand les séances ont lieu, visitez la page de formation

Combien de temps dure une visite avec un praticien de la prévention?

La visite est généralement entre 45 minutes et 1 heure.

Nous vous recommandons de commencer par des visites d’une heure.

Il existe un certain nombre de variantes du programme BETTER. Certaines cliniques ont décidé d’avoir 45 minutes avec le praticien de la prévention BETTER™, avec une visite de 15 minutes avec leur fournisseur de soins primaires avant ou après le meilleur praticien de la prévention™ rendez-vous. La durée de la visite dépend de la capacité de la clinique individuelle.

Un praticien de la prévention BETTER™ devrait idéalement avoir au moins une demi-journée par semaine consacrée aux visites ™ de praticien de la prévention BETTER.

Notez que cela n’inclut pas le temps du patient pour remplir le sondage.

Comment puis-je mettre EN œuvre BETTER dans mon milieu de soins primaires?

Par l’entremise de l’Institut BETTER, il est possible d’offrir un soutien à la mise en œuvre afin de vous aider à intégrer le programme dans votre flux de travail actuel. Si vous êtes intéressé, s’il vous plaît contacter better@ualberta.ca.

Le programme BETTER est-il adaptable?

ouais! Les cliniques et les praticiens ont adapté le programme BETTER pour répondre à leurs besoins. Nous comprenons que chaque pratique est différente et encourageons les participants à adapter Classic BETTER dans leur cadre.

Y a-t-il des recherches derrière BETTER?

Oui, il y a eu de nombreuses publications BETTER. La première publication a eu lieu en 2011. Voir alist de toutes les publications ici.

Dans les études de recherche, le praticien de la prévention BETTER™ les médecins ou les membres paramédicaux de la santé?

Professionnels de la santé alliés. Le rôle est polyvalent – nous avons maintenant un large éventail de praticiens de la prévention BETTER™ qui comprennent, RNS, RPN, LPN, NP, RDs, pharmaciens, médecins, et plus encore.

Où a eu lieu la recherche BETTER?

Les régions urbaines, y compris Toronto, Ontario et Edmonton, Alberta.

Régions rurales et éloignées de Terre-Neuve-et-Labrador.

Quelle était la méthodologie d’étude pour les essais BETTER?

Pragmatique cluster factoriel bidirectionnel Randomized Control Trial (RCT).

Un essai randomisé en grappe est un type d’essai dans lequel des groupes de sujets sont randomisés, plutôt que des sujets individuels – les pratiques des médecins étaient l’unité d’allocation et les patients individuels étaient l’unité d’analyse. Les essais pragmatiques ont lieu dans un cadre où les patients reçoivent leurs soins habituels.

Dans les études de recherche, le praticien de la prévention BETTER™ les médecins ou les membres paramédicaux de la santé?

Professionnels de la santé alliés. Le rôle est polyvalent – nous avons maintenant un large éventail de praticiens de la prévention BETTER™ qui comprennent, RNS, RPN, LPN, NP, RDs, pharmaciens, médecins, et plus encore.

Quelles sont les lignes directrices de dépistage BETTER?

Un grand examen des lignes directrices de la pratique clinique a été effectué afin de créer un algorithme de dépistage pour orienter le travail d’un praticien de la prévention. Le processus d’examen des lignes directrices comprenait des lignes directrices provinciales, canadiennes et internationales.

Comment les lignes directrices BETTER ont-elles été décidées?

Des lignes directrices et des outils de pratique clinique ont été identifiés à l’aide d’une recherche de littérature structurée, qui comprenait à la fois la littérature indexée et la littérature grise. Deux questions de l’outil Agree II ont été utilisées pour filtrer la rigueur des lignes directrices. L’outil complet Agree II a été utilisé sur la ligne directrice après avoir passé l’écran. Un groupe de travail clinique a été convoqué pour examiner les lignes directrices et les outils, avec des représentants de la médecine familiale, des soins infirmiers, de la nutrition et des chercheurs. Les sous-groupes ont examiné les lignes directrices et les outils pour chaque sujet et le groupe plus important a discuté et voté sur les recommandations qui devraient être incluses. Les lignes directrices qui ont été choisies ont été conçues pour être mesurables, exploitables et explicites.

À quel groupe d’âge s’appliquent-elles aux lignes directrices BETTER?

40 à 65 ans

J’ai des patients de moins de 40 ans ou plus de 65 ans. Ce programme peut-il être utilisé pour eux?

L’examen des données probantes a été effectué chez des patients âgés de 40 à 65 ans.

L’Institut BETTER ne formule pas de recommandations de dépistage aux patients de moins de 40 ans ou de plus de 65 ans. Votre clinique serait responsable de toutes les recommandations en dehors de cette tranche d’âge.

Comment puis-je obtenir une copie de l’algorithme de dépistage ?

Une copie de l’algorithme de dépistage est fournie dans Better Prevention Practitioner Training.

Que pensent les patients du programme BETTER?

Une partie de l’essai BETTER 2 comprenait un bras qualitatif qui analysait les commentaires que nous avons reçus des patients.

Les commentaires des patients ont montré qu’ils appréciaient les soins personnalisés et qu’ils avaient consacré du temps à parler de dépistage et de prévention.

Nous n’avons reçu aucun commentaire négatif au sujet du programme BETTER. Une fois l’étude terminée, les patients ont exprimé le désir que le programme se poursuive.

Qu’est-ce que la formation BETTER implique?

La formation est un atelier en personne de 2 jours. Dans un cadre en petit groupe, nous apprenons le rôle de better prevention Practitioner™, examinons la recherche BETTER, utilisons la trousse d’outils BETTER et pratiquons les techniques de changement de comportement. Nous utilisons une approche pratique de l’apprentissage, qui comprend des études de cas, des discussions et des vidéos. Bien que cette formation, vous acquerz des compétences spécialisées dans le dépistage et la prévention des maladies chroniques. Le temps passé à la formation pouvait compter sur 11 heures de formation continue.

Combien coûte la formation?

Il n’y a pas de frais d’inscription associés à la formation. Il est gratuit (n’inclut pas les voyages et l’hébergement).

J’ai un grand groupe intéressé par la formation. Il n’est pas possible pour nous de voyager. Avons-nous des options?

Contactez l’Institut BETTER. Selon notre formation prévue, nous pourrions venir dans votre région et être en mesure d’accueillir une séance de formation locale.

Je travaille comme professionnel de la santé et je suis intéressé à apporter BETTER à mon milieu. Puis-je présenter une demande pour suivre une formation?

ouais! Visitez la page de formation pour les dates de formation ouvertes. Envoyez un courriel margaret.harder@wchospital.ca pour recevoir un formulaire de demande. Votre demande sera examinée.

Nous faisons déjà de la prévention dans notre clinique. Pourquoi avons-nous besoin d’un praticien de la prévention BETTER™?

Le rôle de praticien de la prévention BETTER™ est conçu pour être un compliment aux fournisseurs de soins primaires et ils travaillent qu’ils font. Il est conçu pour promouvoir le travail d’équipe interdisciplinaire.

Le praticien de la prévention travaille en partenariat avec les fournisseurs de soins primaires. Le praticien de la prévention aide à recueillir des renseignements détaillés sur les patients, à établir un rapport personnel avec un patient et à faire des références, ce qui profite au travail de l’équipe de soins primaires et permet souvent aux soins primaires de gagner un temps précieux.

Comment puis-je en apprendre davantage?

Contactez-nous! better@ualberta.ca